Comment devenir une bonne animatrice de téléphone rose ?

Le tel rose a la réputation d'être très rémunérateur pour ses hôtesses. En outre, ce travail relativement simple qui consiste à répondre à des appels depuis son domicile permet d'avoir d'autres activités professionnelles et d'organiser son temps comme on le souhaite. Enfin, il est très confortable pouvoir travailler depuis son domicile car cela évite des temps de trajet et permet donc de faire des économies.

Une formation

Tel rose sans attente

Pourtant on ne s'improvise pas animatrice de téléphone rose si simplement. Toutes les sociétés qui se sont lancées dans ce secteur d'activité, proposent à leurs animatrices de passer tout d'abord par une semaine de formation auprès d'un de leurs centres référents. Lors de ces formations on leur apprend bien entendu à répondre aux appels des clients mais aussi à savoir couper court à des conversations parfois trop difficiles à soutenir. En effet, certains hommes peuvent tenir des propos véritablement choquants et traumatisants pour les femmes. On leur apprend donc à gérer ces situation. Lors de ces formations, on apprend également à gérer la durée  d'une conversation puisque plus le client reste longtemps au téléphone plus la rémunération de l'hôtesse sera bonne.

Un tempérament compatible avec le tel rose

Enfin, pour être une bonne animatrice de téléphone rose, il faut avoir un tempérament solide. Chaque jour de nombreux hommes affamés et en détresse psychologique appellent ces numéros de téléphone surtaxés. Il faut être solide dans sa tête pour pouvoir affronter tout cela. Enfin bien entendu il faut avoir une appétence spécifique pour le sexe et aimer parler de cela à longueur de journée. Cela n'est pas forcément évident pour tout le monde. De nombreuses femmes n'ont pas pu continuer à travailler dans la téléphonie rose car ce travail les dégouttait des hommes et du sexe. Certaines ont même dû faire une psychothérapie à la suite de leur embauche.

fr be lu ca